44 views
 owned this note
###### tags: `Faire École Ensemble` `webinaire` `territoire` `pédagogie` :::warning Ce document est contributif. Pour l'éditer vous pouvez passer en mode édition : **<i class="fa fa-edit fa-fw"></i>**/**<i class="fa fa-columns fa-fw"></i>**. Si vous n'êtes pas à l'aise avec la syntaxe markdown, ce [tutoriel](https://pad.faire-ecole.org) est à votre disposition. ::: # [FÉE] Webinaire : Restitution des Etats Généraux du Numérique Libre et des Communs Pédagogiques ![](https://s3.standard.indie.host/pad-faire-ecole-org/uploads/upload_ab435b63a728b3df1339dc3a32bc5285.png) ## 0- Avant Propos Ce document de prise de notes -- régi par les termes de la licence juridique [CC-BY-SA 4.0](https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/) -- correspond à la documentation collective du webinaire "***Restitution des Etats Généraux du Numérique Libre et des Communs Pédagogiques***" organisé le **10 février 2021 de 17h30 à 19h** :::success **Sommaire** : [TOC] ::: ### Faire Ecole Ensemble ![FÉE, CC-BY-SA 4.0](https://s3.standard.indie.host/pad-faire-ecole-org/uploads/upload_983c0c20bdfe6ff5f0db0be04b172e78.png) :::info ++**Liens utiles :**++ * **Wiki** : https://wiki.faire-ecole.org/wiki/Accueil * **Infolettre** :https://framaforms.org/inscription-infolettre-pour-du-libre-et-des-communs-dans-leducation-1605792637 * **Forum**: forum.faire-ecole.org (à venir) ::: :::info ++**Réseaux sociaux:**++ * **Twitter** : https://twitter.com/Num_Edu_Libre * **Linkedin** https://www.linkedin.com/company/42690823 * **Facebook** : https://www.facebook.com/FaireEcole/ ::: [Faire École Ensemble (FÉE)](https://wiki.faire-ecole.org/wiki/Association_Faire_Ecole_Ensemble) est une association loi 1901 - collégiale, à durée de vie limitée et d’intérêt général - issue du collectif réuni pour animer le site [continuitepedagogique.org](http://continuitepedagogique.org). FÉE se structure autour de programmes d'actions. L’un des objectifs de l'association est de faciliter la mise en lien et la coopération (via ces programmes) entre citoyens et acteurs de la communauté éducative. Pour cela, la Fée se base sur une documentation permanente et met à disposition une palette d'outils contributifs ([chat](https://wiki.faire-ecole.org/wiki/Accueil), [pad](http://pad.faire-ecole.org), [wiki](https://wiki.faire-ecole.org/wiki/Accueil), [nuage](http://nuage.faire-ecole.org), [blog](https://blog.faire-ecole.org/)...). ## 1- Présentation Le webinaire "**Restitution des Etats Généraux du Numérique Libre et des Communs Pédagogiques**" propose un espace de discussion et de questionnement sur ### Intervenant·es * **Sylvia Fredrisskon** * **Lysiane Lagadic** * **Pauline Gourlet** ## 2- Programme ## 3- Présent·es > *N'hésitez pas à ajouter votre nom dans la liste ci dessous et participer à la prise de notes des échanges* > * Hervé Baronnet * Benjamin Gentils * Thomas Germain * Aude Mugnier * Michel Jacquet * Hélène Gadennes * Michel Briand ## 4- Prise de notes Cette séance vise à faire que le travail engagé soit plus qu'une simple restitution de la démarche mais que ce soit un outil pour les communautés entrain de ce créer. ### Attente de chacun * **Aude** : je contribue à Wikipédia très régulièrement, ancienne bibliothécaire et prof des écoles, aujourd’hui [entrepreneuse] en EMI et communs (https://baiounmedias.fr/) . J'ai participé aux entretiens préparatoires de ce travail de restitution. La prise en main des outils libres par les non-experts est une question qui me turlupine. * **Michel Jacquet** : Prof chargé de mission pour le réseau des école d'art du Sud de la France (?) depuis ~20 ans. J'accompagne des jeunes diplomés d'ecole d'art et fait de l'ingénierie culturelle à Lyon dont je suis originaire et à Strasbourg (Shadok). Aujourd'hui très actif dans un tiers lieux d'edcuation populaire nommé [Artopie](http://www.artopie-meisenthal.org/templates/templateArtopie/pages/home.php). J'essaie d'aider les profs actifs dans ce tiers lieux à Meisenthal. * **Thomas** : Attentes : prendre connaissance du processus d'éditorialisation et de médiation entrepris et voir ce que ça peut ouvrir comme mise en lien et comme suites. C'est un outil qui pourrait permettre de poursuivre cet élan et réunir. * **Michel Briand** : en intérêt pour faire lien avec l'enseignement supérieur. Notamment du fait des difficultés d'enseignement suite au confinement dont on retire tout de même une plus grande ouverture au partage de ressources. Voir s'il n'y a pas de nouveau élans et de nouvelles pistes sur cet enjeu des communs pédagogiques ; jusqu'à présent c'était beaucoup sur les mathématiques (avec Sésamath). * et impliqué dans l'expérimentataion de gares d'aiguillage (documentation mutualisée) : http://www.bretagne-creative.net/article21378.html * **Hélène** : curieuse et engagée dans de nombreuses associations. J'ai participé à la documentation partagée des #EGN_libre. Je suis la en curiosité pour suivre cette démarche et voir comment contribuer. * **Hervé** : Instit en maternelle et militant du libre. Attentes : aller au bout du processus, en tant que témoin de la démarche depuis ses débuts. J'aime bien jouer les béta-testeurs et les naïfs. Du poin de vue des libristes je souhaite savoir ce que l'on peut donner à voir. * **Ben** : Je fais ce qu'on me demande. J'accompagne le processus à l'oeuvre. On s'était donné fin janvier, début février pour mettre un premier objet en discussion. Le fait que ce soit un travail collectif et pas isolé me semblait important, d'où l'itérêt de ce webinaire * **Sylvia** : Pauline, Sylvia et Lysiane, sommes les designers qui avons commencé ce processus d'éditorialisation des #EGN_libre et une série d'entretiens. Nous avons un double objectif. Nous sommes plus ou moins engagées sur des questions d'éducation que ce soit en primaire, secondaire ou supérieur. En toile de fond, le design des communs reste une préoccupation. Double enjeux : * Enjeu des communs du libre pour faire se prolonger des dynamiques qui existent depuis une dizaine d'années. Moment opportun pour travailler un réseau et se servir de cela comme un allié. * Enjeu de recherche (citoyenne) : avoir un regard sur les mots, ce qu'ils engagent, les questions qu'ils posent. * On propose donc un objet de restitution mais aussi de réflexion critique. Il y a en ce sens un travail de glossaire. Pauline parle de "mots à défendre". * **Pauline** : volet interface et développement. Questionner la dimension accessible de cet objet. De sortir de l'idée d'actes, et mettre en place un outils qui permettent d'accueillir les personnes concernée par la démarche. * Sur la partie conception, nous nous sommes attachées, pour l'instant, à un objet numérique, un objet imprimer suivra plus tard. * Lorsqu'on entre dans le site le contenu est divisé en 4 volets + un glossaire, qui est alimenté à partir de ce que l'on regarde. * ++états généraux++ * ++propositions++ * ++actions++ * ++entretiens++ : restituer une parole et la mettre en discussion pour éclairer cette question du libre et des communs pédagogiques. Volonté de faire ressortir les controverses en allant chercher dans les textes différentes notions. Une des difficultés : calibrer ce que l'on reporte et jusqu'où on va dans la mise en évidence des controverses et quels mots on cherche à défendre. * **Michel B** : pas de côté, besoin aussi de documentation/sensibilisation. En complément, il serait bien d'avoir un espace d'information pour que les gens comprennent. Par exemple framasoft, ce que c'est, d'où ca vient ? Super de raconter des histoires. * En intérêt pour la controverses, la vision des libristes n'est pas la même que celles des communs pédagogiques. Important de comprendre le pdv des pédagogues, des libristes. * **Ben** : il faut garder en tête que la cible est la personne lambda. * **Hélène** : le côté accessibilité se pose. Peut-être intéressant de pouvoir avoir des enseignants testeurs non libriste et familiarisé aux pratiques du numérique. * **Sylvia** : sur les controverses, c'est précisément ce qu'on tente d'aller chercher. L'exemple sur l'écologie punitive est pertinent à cet objet. * **Hervé** : Très bel objet et le glossaire est une bonne idée. Peut-être faudrait-il 2 entrées, une pour des gens aguerris, et une pour des néophytes. Qui sont les acteurs ? qu'est ce qui a été fait ? La controverse arrivent pour un second niveau de lecture. * **Aude** : j'ai travaillé sur des questions ± similaires sur Wikipédia. Sur Wikipédia, il y a l'article et en bas, une section ± «voir aussi». Il pourrait y avoir comme cça une manière de montrer qu'il y a un pas de côté, une ouverture qui peut venir enrichir, contredire, compléter. Je suis pour cette ouverture qui évite le côté parole d'évangile. Mais il y a aussi un risque de polariser les choses. Il faut aussi avoir conscience qu’attirer l’attention sur cette ressource va la mettre en valeur et lui accorder un poids particulier. * **Pauline** : sur la question de l'entrée, il y a 3 autres onglets qui donne à voir ce qu'il s'est passé * EGN : donne à voir préparation et CR des EGN * Proposition : reprendre les ??? * Actions : ce qui a été amorcé ensuite : cycle, communautés, fabrique des communs pédagogiques. * Ces trois parties pourraient se réunir en une qui "pèserait" autant que les entretiens. La partie entretien est vraiment fondamentale et permet cette entrée située dans les notions. * un troisième partie pourrait permettre une entrée pour des personnes plus éloignées. * **Michel B** : il serait intéressant de faire apparaitre la notion d'écosystème. Nous n'avons pas réussi à toucher [Sésamath](https://www.sesamath.net/) qui est pourtant acteur majeur du libre dans l'éducation nationale. Important de prendre en compte tout ce qui a été fait depuis. * **Hélène** : Faire lien avec ce qui pourrait émerger et ce qui existe déjà. Cet outil : est-ce que n'importe qui peut s'en saisir pour documenter ? (est-ce qu'il est contributif ?) * **Pauline** : Dans un premier temps il est plutôt "fini" par manque de compétences techniques mais c'est l'objectif qu'il soit contributif dans le futur. * **Ben** : Bien garder en tête : 1/ que cela réponds à une commande 2/ il ne faut pas rajouter encore des wikis sur ceux qui existent déjà et qui ne sont pas encore assez articulés. * **Hélène** : Laisser la possibilité d'un esapce d'expression * **Aude** : Cela fait penser aux questions que l'on se pose quotidienneemnt chez Wikipédia. En général on a une page "article" et une page "discussions". C'est une manière de disossier le contenu "co-construit" et la partie discussions nécessaire à cette co-construction. Je ne sais pas si c'est de cela dont on besoin ici. * **Michel B** : Un besoin que j'aimerais exprimer : que la méthodo que vous employez soit écrite. Il y a beaucoup à réutiliser dans ce qui est fait ici. La notion de compréhension contextuelle intéresse plein de monde (et on avance ; car on ne se posait pas ces questions il y a 10 ans). * Ben : + 50 sur les travailleurs sociaux * **Hervé** : Plutôt que de faire du site un espace de discussion ; le site pourrait renvoyer vers le forum. Pourrait-il y avoir un index succinct à partir du wiki, où Fée se positionne. Par rapport au glossaire : y a t'il un "mode d'emploi" pour savoir comment il se forme. Pour comprendre que les textes qui apparaissent peuvent être en controverse. * **Sylvia** : Deux niveaux de controverses. Un qui donne à voir les enjeux et les nuances. Il n'y a pas de positionnement définitif : la réalité de nos milieux c'est aussi une coexistance de voix qui sont destinées à coexister. Il s'agit donc de bien faire comprendre ces nuances : cela se fait notamment à partir des entretiens, où les acteurs se positionnenent. * Donner sa position ouvre aussi la question d'une position commune du collectif. Est-ce que la communauté souhaite avoir une position commune sur ces termes ? Je ne suis pas sûre que ce soit l'enjeu. * **Ben** : Sur les travailleurs sociaux, certains mettent en place des inclusions au numériques. Ils ont justement besoin de glossaires. Les centres sociaux sont des espaces en recherche et en demande de mise en dialogue sur ces thématiques là. * **Pauline** : L'entrée de la "cartographie/archipels" est super intéressante. au lieu d'entrer par les notions, on pourrait entrer par les acteurs. La difficulté de poser des notions vient du fait que même au sein du groupe, de nombreuses approches coexistent. Important de montrer cette richesse et cette pluralité. Il faut montrer cette pluralité. J'ai du mal avec le terme de néophyte : ne pas tomber dans le travers de "faire de la pédagogie". Deux types de contributions à penser : * que l'objet devienne un outil. Mettre en avant les prolongements possibles. Montrer comment il est possible de se saisir de ce qui est fait. * mettre en lien avec un forum pour que les discussions se poursuivent. Qui dans ce cas pourrait être le contributeur de cela. Quelle légitimité. Certaines personnes pourraient mettre en place des billets sur un mot qui est chère ou autre chose, dans un déroulé plus long à poser. * **Michel B** : une autre idée, sur les communs, ce doit être réutilisable et ça doit être co-produit. Je me retrouve dans les communs quand des étudiants reprennent le travail des précédents l'années d'après. Ce que je semble retrouver dans votre méthodologie. Interessant d'avoir des acteurs qui sont dans la réutilisation de ressources. * **Michel J** : en accord avec ce qui se dit. A préciser, je trouve intéressant qu'on puisse utiliser cet outil et essayer de voir comment dans un corpus on puisse voir quels usages peuvent être appliqués à partir de cet outil. Je voulais préciser aussi, la question de la cartographie est toujours intéressante, mais je pense que les relations aussi sont intéressante. Je pense par exemple aux relations qu'on peut avoir avec certaines médiathèques et l'université. Acteurs très friands d'une documentation. * **Sylvia** : sur le mot relation, ca fait lien avec les attachements dont parlais Pauline. * **Pauline** : si on devait faire une cartographie se poserait la question de "qui y figure et qui n'y figure pas" (c'est une question qui devra subvenir si on s'engage la dedans). * **Michel** : Un travail engagé avec l'ADEME sur mediawiki (Gabriel Plassat) * **Ben** : sur la page d'accueil wiki.faire-ecole.org les acteurs avec qui nous avons interagi. * **Sylvia** : On n'arrivera jamais à l'exhaustivité car on est pris dans des réseaux. Il ne faut pas croire en la possibilité de cette exhaustivité mais qualifier les liens qui ont eu lieu (on rejoint cette idée de l'attachement). ### Conclusion * **Sylvia** : Considerez pour l'instant que cet objet éditorial à une fin : en ayant en tête toutes les pespectives évoquées aujourd'hui. L'approche par les controverses est à creuser. * On va documenter ce processus, dans la perspective d'en faire un commun et voir ce que l'on peut prolonger ensemble. * La possibilité de -- au delà des entretiens -- faire un appel à billets qui viendraient compléter le travail d'entretiens. * **Ben** : trois tuyaux pour cet appel 1/ forum 2/ framaliste 3/ réseaux sociaux * **Pauline** : L'idée est de s'éloigner encore plus d'actes. Une troisième partie permettra une entrée par l'écosystème. * **Ben** : Il faut penser le parcours pour les profs qui n'ont pas le temps. On ne fait pas ce travail pour des profs convaincus. * Le jeu de carte à partir du glossaire dont parlait Pauline doit se retrouver dans les mains des Dane, des Cardie, des ERUN, des ateliers canopé. * Exemple : communauté des enseignants bricoleurs. Vision utilitariste (fabriquer du matériel utile pas cher) pour éveiller la curiosité et entrée dans une phase réflexive. * **Aude** : le temps est un luxe pour les profs : "les journées ne font que 48h" * **Sylvia** : je rappelle aussi que ça a permis de mobiliser, remobiliser, donner de l'énergie les acteur en actions sur le champ des communs et de l'éducation. * **Pauline** : être sûr de l'audience à laquelle on s'adresse ## 5- Ressources --- Ce document est régi par les termes juridiques de la [licence Creative Commons BY-SA 4.0 ](http://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/) <center> <img src="https://mirrors.creativecommons.org/presskit/buttons/88x31/png/by-sa.png" width="250px">